Compte

Roman Opalka, extrait de l'enregistrement 1965/1-∞, 1977.