Notice

Timbre | Ensemble des propriétés physiques qui font la singularité ou le grain d'une voix. Manières dont, selon les contextes, ces propriétés sont mobilisées pour séduire, informer, vendre, convaincre, rassurer, terroriser, imiter ou prendre des masques.

La collection est partagée entre une certaine idée de l'authenticité de la voix, dans sa naturalité plus ou moins fantasmée, et l'appréhension de la dimension construite du timbre. Le timbre est d'abord désigné comme la donnée proprement physiologique et irréductible de la voix. Il est cependant facile d'observer des phénomènes d'altération et de transformation du timbre. Mais nous nous attacherons surtout à la manière dont les locuteurs peuvent moduler certaines propriétés de leur voix et faire du timbre une ressource. 

Un premier exemple est une collection à lui tout seul. L'actrice Amy Walker donne à entendre, pour un même énoncé, différents accents et autant de manières de modifier sa voix. Pour autant nous reconnaissons très bien, traversant inaltéré toutes ces modulations, le timbre singulier de la locutrice.

Le timbre comme singularité

Dans la performance Deaf Bach, l'artiste Arthur Zmijewski fait chanter des cantates de Bach par des sourds. L’écoute de ce chœur de voix dissonantes donne le sentiment d'avoir accès à une certaine intimité des chanteurs, au son brut de leurs cordes vocales.

Le timbre de la voix résulte de données proprement physiques, anatomiques, physiologiques. Il dépend de l'épaisseur et de la longueur des cordes vocales, ainsi que de leurs conditions d'accolement. Il dépend également des caractéristiques des cavités de résonance (pharynx, bouche et cavité nasale). La combinaison de ces différents paramètres produira pour chaque individu un timbre particulier, tributaire des caractéristiques de son appareil phonatoire. De tous les autres paramètres phoniques par lesquels on peut caractériser la voix (hauteur, intonations, accentuations), le timbre est le plus mystérieux, le plus irréductiblement physiologique. D'une certaine manière, il n'est pas un usage du corps, il est le corps lui-même. 

On peut ainsi "reconnaitre entre mille" le timbre de Macha Béranger sur France Inter, de Sylvie Caspar sur Arte, ou celui de cette petite fille, contrairement à la voix "sans chair" qui interprète ce poème

Parce que le timbre est une donnée difficile à cerner, on aura souvent recours à des métaphores pour tenter de le définir. On dit par exemple que le timbre, c'est la couleur de la voix. A l'inverse, certaines voix sont dites "blanches" quand elles sont chuchotées, non timbrées, comme dans cet extrait du spectacle Peter Peter Pet...er !!!. Mais on pourra également attribuer au timbre une température, une matière, une saveur, une valeur, une luisance, une épaisseur : les timbres de Macha Béranger et de Leona Anderson sont dotés d'une chaleur sombre, tandis que le même timbre de Macha Béranger a en commun avec celui de Gaston Bachelard, de Leonard Cohen ou de Pierre-Alain de Garrigues une épaisseur mate. Le timbre de cet enfant de dix ans est mince comme celui de David Lynch, ou encore de Mary Lou Retton, également doux, ou comme celui de Didier Gustin, qui tend à s'assécher. Tous deux sont clairs comme celui de Paul Léautaud, de cette dame et de Fanny Charmont, ce dernier brillant comme celui d'Auguste Branly, lui-même aigre comme celui d'Antonin Artaud.

Les transformations du timbre

Comme nous le montre ce présentateur d'émission pour enfants, il suffit d'inhaler de l'hélium pour transformer radicalement sa voix

Les transformations d'un corps sont l'occasion d'entendre les modifications de son timbre, qui peut parfois devenir méconnaissable. Ces transformations marquent néanmoins souvent les stades d'un processus : adolescence, vieillissement, maladie, etc...  A la puberté, par exemple, l’adolescent doit notamment apprendre à réguler la pression de l’air sous ses cordes vocales, sous peine de produire ces « couacs » qui font déraper sa voix vers des aigus en fausset. Une mutation similaire est observable chez les transsexuels  "F to M", dans le cas de traitements à la testostérone. On entend également ici l'avant et l'après traitement.

Le timbre, bien sûr, s'altère également en vieillissant. On l'entend ici à trois âges de Marguerite Duras : clair, puis aggravé par le vieillissement et le tabac, et enfin après avoir subi une trachéotomie

Un simple rhume peut modifier la qualité d'une voix jusqu'à la rendre méconnaissable. Plus radicalement, ce monsieur ayant subi une laryngectomie fait entendre un timbre très spécifique : les sons sont produits en avalant de l'air par l'œsophage, et en le restituant sous la forme de "rots", une technique analogue à celle de ce ventriloque. Comme une marionnette étranglée, la voix de cette enfant possédée par un démon et de ce lépreux montrent également des cas de modification extrême du timbre.

Le chenal phonatoire, véritable instrument de la parole, peut se retrouver prolongé par diverses prothèses qui peuvent radicalement modifier la perception du timbre : porte-voix, microphone, sans même parler des spécificités acoustiques du lieu dans lequel la parole est émise. Pierre Schaeffer nous montre ainsi qu'un micro à ruban donnera une couleur spécifique à la voix. Les techniques de mixage permettent également de supprimer ou d'accentuer certaines fréquences de la voix enregistrée, la rendant ainsi à loisir plus grave, plus aigue, plus douce ou plus aigre, horripilante ou irrésistible.

Le timbre comme ressource

Il est difficile de réduire le timbre uniquement à des propriétés physiques : en tant que singularité, marqueur d'identité, il s'agit aussi d'une construction sociale, d'une ressource que le locuteur peut mobiliser et moduler, de manière à produire certains effets spécifiques, en réponse au contexte dans lequel il agit. 

Les techniques de cri des chanteurs de grindcore du groupe Eye Sea nous montrent ainsi une manière de "sortir" de son timbre et de modifier la chair de la voix. À l'inverse, les technologies de communication permettent de jouer avec une très faible intensité, comme le message que cette jeune femme enregistre pour son amoureux.

On a déjà vu le cas de la voix de Sylvie Caspar : suave, intime, érotique. On sait aussi comment les voix des reportages, des dessins animés, des jeux télévisés, des messageries vocales, des répondeurs d'entreprises, des annonces du métro parisien, utilisent des timbres savamment choisis pour leur caractère plus ou moins rassurant, aventurierdramatique, grave, institutionnel, etc. La publicité en particulier exploite un petit nombre de "personnages timbraux" selon des codes assez rigides : l'homme de cinquante ans au timbre viril, rassurant et chaleureux, georgeclooneyesque, un peu granuleux et grasseyant, utilisé pour vendre du café, des parfums, des voitures de sport ou annoncer les films du dimanche soir ; la "mère de famille sexy" au timbre clair, souriant, légèrement rengorgé, soutenu par des intonations américaines, qui vante des shampooings ou des lingettes ; le jeune désinvolte au timbre plein d'avenir et aux intonations traînantes, tout prêt à emménager avec sa copine ; le faux-enfant espiègle (écouter aussi Te taper les fesses par terre) à la voix acidulée et enthousiaste ; le personnage de cartoon au timbre irréel et familier à la fois ; le black des années 90 au ton exagérément grave et articulé. 

C'est ainsi que la profondeur et la chaleur "virile" de la voix de Michel Sardou lui permettent d'asséner, sur un ton paternaliste, quelques vérités bien réactionnaires. De son côté, Bourvil, en s'interviewant lui-même, nous montre comment il use de sa voix pour construire son personnage public.

L'usage du timbre, parmi d'autres stratégies d'interprétation, permet ainsi de répondre aux attentes stéréotypées d'un journaliste comme dans ce canular, ou encore lors de ce meeting du Parti républicain américain, de caricaturer les détracteurs du conservatisme.
 

On peut conclure comme on a commencé, par une série d'imitations : dans cette histoire du manga Dragon Ball, racontée par les voix de personnalités connues, c'est surtout la manière dont Poivre d'Arvor ou Johnny Hallyday jouent de leur timbre que l'imitateur Yves Lecoq reproduit.

Le timbre, "c’est l’homme (la femme) même", mais tel qu’il ou elle se donne à entendre. 

Index
  • 6 dégâts

    Voix de synthèse, extrait d'une lecture de Katalin Molnar au Centre Pompidou (Paris), 2000.

  • A global citizen of the world

    Publicité pour les solutions d’investissement d’un promoteur immobilier chypriote, 2016. 

  • ABC

    Voix de synthèse prononçant les paroles de la chanson ABC des Jackson 5, 2013.

  • Bare helt utenfor meg

    Témoignage, extrait du documentaire radio Et Godt sted de Gyrid Listuen, NRK, 2007.

  • Blessed

    Conversation familiale, enregistrement d'Ese Brume, 2013.

  • C'est fini

    Extrait du spectacle Peter Peter Pet...er !!! de Stéphanie Chêne, 2006.

  • Ça m'arrive à moi

    Michel Sardou, extrait de l'émission T'empêche tout le monde de dormir, M6, 2007.

  • Cantata BWV 78

    Sourds-muets interprétant une cantate de Bach, extrait du disque Deaf Bach de Artur Zmijewski, 2003.

  • Carte Noire

    Pierre-Alain de Garrigues, spot publicitaire radio, années 2000.

  • Ce jour entre les jours

    Gaston Bachelard, extrait d'un entretien avec Pierre Schaeffer, Radio Télévision Française, années 40.

  • De bonnes moeurs

    Paul Léautaud, extrait d'un entretien avec Robert Mallet, Radio Télévision Française, 1951.

  • Demandez le programme

    Ouvreur de l’Opéra Bastille, enregistrement d’Olivier Normand, 2013

  • Des silhouettes dans la pièce

    Témoignage, extrait de l'émission Le Troisième Quart de Siècle, Radio Canada, 1975.

  • Desyat' obez'yan

    Extrait d'une vidéo pour apprendre à compter, Russie, 2013.

  • Down to the pit

    Leonard Cohen, extrait du documentaire If It Be Your Will de Kari Hesthamarn, 2006.

  • Et comment ils sont cons

    Jean-Marc Lebihan, extrait d'une performance au festival d'Aurillac, 2013.

  • Even oysters have enemies

    Jack Nicholson, extrait d'un discours à la cérémonie ATI, 2010.

  • Flash Gordon

    Hervé Bernard Omnes, extrait du documentaire Flash Gordon, années 2000.

  • Fraisi Poney

    Fanny Charmont, spot publicitaire radio, années 2000.

  • Free you know spirit

    Extrait de  l'émission Lynch+Sound de Jeanne Robet, Arte Radio, 2007.

  • Get it Maggie

    Conversation avec un cochonnet, vidéo postée sur YouTube, 2009.

  • Getting fit 'n having fun

    Marie-Lou Retton, extrait de Fantastic Family Fitness Fun Session, 2007.

  • He hadn't been there before

    Cathy Berberian, extrait de la pièce Recital for Cathy de Luciano Berio & Kurt Weill, 1968-1972.

  • Hold & Release

    Pierre Raymonde, extrait de Erotic Aerobics de Pierre Raymonde and Bugs Bower, 1982.

  • I'm not happy with you

    Dialogue entre un enfant et ses parents, vidéo postée sur YouTube, 2013.

  • Il était ch'timi

    Discours lors d'un pot de départ en retraite, extrait de Chers camarades de Gérard Vidal, film documentaire, 2004

  • Is it physical

    Jeff Buckley, extrait d'un entretien à Paris, années 90.

  • J'ai appris hier

    Antonin Artaud, extrait de la pièce radiophonique Pour en finir avec le Jugement de Dieu, enregistrée pour la RDF (mais non diffusée), 1947.

  • J'me sens de plus en plus seule

    Alexandra Viau, extrait de Alexandra, une lettre d'amour audio de Alexandra Viau et Cédric Chabuel, Arte Radio, 2003.

  • Je m'appelle Sylvie Caspar

    Sylvie Caspar, extrait de Sylvie, la voix d'Arte de Sylvain Gire et Christophe Rault, Arte Radio, 2002.

  • Kom nå da

    Femme parlant à une chèvre, extrait d'un enregistrement de Jeanne Robet, 2007.

  • La cigarette des papes

    Conversation entre amis, enregistrement personnel, 2016.

  • La pilule anti-odeur

    Extrait de l'émission Le Troisième Quart du Siècle, Radio Canada, 1975.

  • La pomme-frite classique

    Claude Vega, extrait d'une imitation de Louis de Funès, années 50.

  • La voix mystère

    Didier Gustin, extrait du disque  La Voix mystère, Professeur imitateur, 1989.

  • Le cri qui va dedans

    Eyesea, extrait de la version acapella de Phobohunt, YouTube, 2009.

  • Le shaga

    Marguerite Duras, extrait d'un entretien avec Lucien Attoun, 1968.

  • Mademoiselle

    Arletty, extrait de l'émission Le jeu du téléphone, années 60.

  • Microphone à ruban

    Pierre Schaeffer, extrait d'une démonstration, source inconnue.

  • Moi, je suis Cooky

    Philippe et Cooky, extrait d'un sketch de ventriloquie, source inconnue.

  • Monster

    Nicki Minaj, extrait de l'album de Kanye West, My Beautiful Dark Twisted Fantasy, 2010.

  • Omaewa mo shindeiru

    Extrait du dessin animé Hokuto no Ken, épisode 1, TV Asahi, 1984.

  • Patronne de la radio

    Auguste Branly, extrait du coffret Pierre Schaeffer : 10 ans d'essais radiophoniques 1942-1952.

  • Pizza Hut

    Publicité pour une chaîne de pizza, année inconnue.

  • Plus vite que la musique

    Mohamed, extrait de l'émission Gym Direct, D8, 2014.

  • Sangoku

    Yves Lecoq, extrait de la performance Un homme public de Philippe Parreno (collection Frac Bourgogne), 1994.

  • She can talk

    Extrait du dessin animé The Simpsons, épisode 4, saison 2 1990.

  • Sto telos, mia apati

    Témoignage d'un lépreux, extrait du film L'Ordre de Jean-Daniel Pollet, 1974.

  • They wanted the vote for all women

    Extrait d'une démonstration de la méthode "Tadoma speechreading" pour déficients visuels et auditifs, Sensory Communication Group at the MIT, 2011.

  • This is Ethan

    Transgenre avant et après un traitement à la testostérone, montage à partir de deux vidéos postées sur YouTube (2003 et 2008).

  • Those bad hard drugs

    Mel Blanc, campagne contre la drogue de Bugs Bunny, années 70.

  • Timeless town

    Leona Anderson, extrait du disque Music to suffer by, 1957.

  • Trembler devant le fantôme

    Gerrit Graham, extrait d'un bonus au DVD Phantom of the Paradise de Brian De Palma, 1974.

  • Tu vois le gros cube

    Julie Bataille, spot publicitaire Eau Écarlate, années 2000.

  • Un petit galet

    Petite fille récitant un poème, extrait de l'émission Le Troisième Quart de Siècle, Radio Canada, 1975.

  • Una voz muy colocada

    Alejandro Jodorowsky, extrait d'une démonstration, YouTube, 2012.

  • Une énorme boule de feu

    Maurice Serfati et Henri Virlogeux, extrait du disque L'Étoile mystérieuse, 1962.

  • Une petite audition

    Françoise Rosay, extrait de l'émission Un dimanche dans un fauteuil, ORTF, années 60.

  • Une sorte de manifeste

    Brigitte Fontaine, extrait du journal télévisé 19/20, France 3, 2009.

  • Une voix œsophagienne

    Extrait d'un entretien avec un homme ayant subi une ablation du larynx, source inconnue, années 60.

  • Vividly imagine

    Session d'enregistrement d'un disque d’hypnose, 2010.

  • Vos chemins de traverse

    Macha Béranger, extrait du générique de l'émission Allô Macha, France Inter, 1977-2006.

  • Votke see koer ara

    Protestations d'un homme immobilisé par la police, vidéo YouTube, 2014

  • You are a Republican

    Jonathan Krohn, extrait d’une intervention à la Conservative Action Conference, 2009.

  • You are special

    Extrait de l'émission Sesame Street, saison 43, épisode 12, 2012.

  • Y’a trop d’émotion

    Rod Paradot, discours de remerciement pour la remise du meilleur espoir masculin, cérémonie des Césars, 2016.

Jusqu'à 100% de bonus

Publicité sur internet, 2019

Uspokoysya, vso v poryadke!

Conversation entre amis, enregistrement personnel, 2018

Il était ch'timi

Discours lors d'un pot de départ en retraite, extrait de Chers camarades de Gérard Vidal, film documentaire, 2004

Un truc un peu bizarre

Récit de rêve, 2019

Y’a trop d’émotion

Rod Paradot, discours de remerciement pour la remise du meilleur espoir masculin, cérémonie des Césars, 2016.

Votke see koer ara

Protestations d'un homme immobilisé par la police, vidéo YouTube, 2014

A global citizen of the world

Publicité pour les solutions d’investissement d’un promoteur immobilier chypriote, 2016. 

toto2

extrait du carnet d'élise