Notice

Cadence | Opération par laquelle la parole tend à organiser ses accents toniques selon un patron régulier. Processus rythmique qui offre au locuteur des appuis lui permettant de clarifier son discours, de parler vite ou longtemps, de susciter l'adhésion et l'enthousiasme.

Toute parole s'organise rythmiquement. La parole la plus quotidienne présente des attaques ou des accents plus ou moins réguliers. C'est dans ce "plus ou moins" que s'anime la question de la cadence dans cette collection : dans quelles situations une parole se cadence-t-elle ? Quels appuis apportent la cadence ? Que fait-on avec de la cadence ?

Battre la mesure

Dans cet extrait d’un discours électoral d’Obama, au cours duquel il lance son célèbre motto "Yes we can", on entend comment la parole s'organise selon un raffermissement des accents toniques en un patron régulier. Le discours se cadence. Cette cadence est ensuite reprise à son compte et à sa manière par la foule : "We want change".
La cadence n’est en effet pas toujours monolithique dans la parole : elle fluctue, elle peut souvent s’entendre comme un processus. On entend un discours en voie de cadencement, ou tendanciellement cadencé, comme dans cet extrait où un mineur anglais en grève appelle à la solidarité et à la justice, dans cette performance de Patti Smith, ou encore dans ce messsage d'un politicien américain atypique (écouter aussi We are now the generation on the fight back).

Cadences dialoguées

Il arrive qu'une cadence se forme au sein d'une situation d'interlocution, dans le jeu d'alternance des prises de parole. Les locuteurs construisent alors ensemble une cadence, comme dans cette pseudo annonce publicitaire par les Fabulous Trobadors, ou dans cet extrait d’un sketch des Monty Python (écouter aussi Les prières dans les langues).

Cadences martelées

Certaines paroles sont remarquable par l'extrémisme de leur cadencement, dans la mesure où elles ne fonctionnent pas sur l'alternance régulière de temps forts et de temps faibles, mais accentuent toutes les syllabes. C'est le cas de cette lecture de Charles Pennequin. Le paradoxe de ces cadences martelées peut s'énoncer ainsi : toutes en étant les paroles au tempo le plus régulier qu'on puisse imaginer, ce sont peut-être les moins rythmiques qui soient.

Entraînement

On l'a entendu avec Obama, un des effets les plus évidents de la cadence est celui de l’entraînement. On peut délibérément chercher à entraîner l’autre comme dans cet extrait où Fabrice Luchini récite La Fontaine (écouter aussi Colette Magny dans La Bataille). Elle peut parfois aller jusqu'à provoquer un effet de transe sur soi et sur les autres (écouter aussi : Fabienne TabardDedication to the takling of the Beast and the DragonSanta Cruz).

Stucturation

Le plus souvent, la cadence fonctionne comme structuration du discours, puisqu'elle le découpe en unités signifiantes distinctes : c'est ce qu'on peut entendre dans cette déclaration de Dominique de Villepin en marge du procès Clearstream. De manière plus paradigmatique encore, cet extrait d'un documentaire vantant une méthode contre le bégaiement montre comment le handicap est surmonté en découpant les énoncés en syllabes indépendantes martelées.

Singularisation

La cadence peut être mobilisée pour singulariser un message comme ce générique de radio américaine, ou encore cet extrait de message amoureux sur un répondeur dans lequel l'appelant tente une forme particulièrement cadencée (à partir des paroles d'une chanson du groupe Black Flag). Elle peut s’avérer d’un grand secours pour  ou lire une longue question dans un temps imparti lors d’un jeu, ou constituer un ressort dramatique comme dans cet extrait d’un film de Fassbinder.

Esthétique de la cadence

La cadence contribue facilement à l'esthétisation d'une parole, que ce soit dans la récitation classique, comme ici Maria Casarès, dans des lectures de poésie contemporaine (écouter Ne surtout pas s’endormirWe bomb), des documents de poésie sonore (I shot Reagan), des morceaux de slam ou de rap (écouter Double TimeI'm that niggerHebs), ou encore des chants traditionnels.

Saturation et conviction

L'usage de la cadence comme stratégie de saturation est perceptible dans les paroles serrées qui progressent sans espacement. Ce type de rythme à flux tendu rend difficile l'interruption aussi bien que l'interlocution. C'est par exemple évident dans cette intervention de l'avocat Philippe Bilger. C'est une stratégie de conviction. Il n'est donc pas étonnant qu'on observe un cadencement très fort des paroles politiques. La satire qu'en propose Chaplin en est un exemple saisissant.

Activité

Certaines paroles se cadencent parce qu'elles sont indexées sur des activités extérieures : c’est le cas d’une course de chevaux commentée, d’une vente aux enchères, ou encore d’un accouchement accompagné. Dans d'autres situations, c'est l'invitation à apprendre quelque chose, à attacher sa ceinture de sécurité, à exercer sa prononciation, qui va cadencer le discours. 
La cadence peut enfin apparaître comme un moyen de faire quelque chose ensemble, comme dire un poème ou bien être ensemble le temps d’un rituel religieux ou d’une manifestation (voir l'entrée Choralités).

Index
  • (Mh mh mh) yeh yeh eh

    Chamane selknam, Argentine, extrait de  Les voix du monde : une anthologie des expressions vocales, 1966.

  • 4 balles 10 francs 10 ans

    Scène de la Foire du Trône, enregistrement de Daniel Deshays, date inconnue.

  • 52 seconds

    Neil Patrick Harris, extrait de la série How I met your mother, 2012.

  • A pleasant evening

    Annonce dans une rame TGV, 2011.

  • Ai-le-ron

    Scène de rééducation, extrait d'une vidéo postée sur YouTube, 2008.

  • Au centre à l'arrière

    Consignes de sécurité avant décollage, enregistrement de Nicolas Rollet, 2012.

  • Awesome 84

    The Electrified Mojo, générique d'une émission radio sur WJMB, Detroit, 1984.

  • Beaucoup plus tchic que ça

    Natalia Makarovas, répétition du ballet de l'Opéra de Paris, extrait du film documentaire Ballerina, BBC, 1982.

  • Bezerk

    Message téléphonique citant les paroles de Nervous breakdown de Black Flag, source inconnue.

  • Cachou Lajaunie

    Fabulous Trobadors, extrait du disque  Era pas de faire, 1992.

  • Cartoon de Grain

    Extrait d'un commentaire de tiercé, 2007.

  • Célèbre avenue

    Extrait de l'émission Questions pour un champion, années 2000.

  • Cette goutte de sueur qui perle

    Entretien avec le conteur Gabriel Kinsa, extrait du documentaire La voix en quelques éclats, Pierre Boulay et Claire Parnet, 2013.

  • Continuar na merda

    Message posté sur Youtube, 2014.

  • Continuez toujours

    Pierre Velay, extrait du disque Accouchement sans douleur, années 60.

  • Cos I don't write shit

    Lil Wayne, extrait de l'album Tha Carter III, 2008.

  • Cuarenta y cinco

    Extrait de l'émission El Precio Justo, TVE, 2000.

  • De abdoer twist

    Extrait de l’émission Tommy Teleshopping, télévision hollandaise, 2013.

  • Didgeridoo

    Chant aborigène, Terre d'Arnhem, extrait de Les Voix du monde : une anthologie des expressions vocales, 1963

  • Die greulichen Katzen

    Klaus Kinski, extrait du poème Der Handschuh de Friedrich Schiller, Deutsche Grammophon, 1959.

  • Discours de Hynkel

    Charlie Chaplin, extrait du film Le Dictateur, 1940.

  • Double time

    Subzero, extrait d'une session d'enregistrement postée sur YouTube, 2008.

  • Écoutez attentivement

    Extrait d'un disque pour apprendre l'allemand, source inconnue

  • Ephésiel 6.18

    Pasteur Olivier Derain, extrait du disque La prière et le parler en langue, 2005.

  • Et comment ils sont cons

    Jean-Marc Lebihan, extrait d'une performance au festival d'Aurillac, 2013.

  • Fabienne Tabard

    Jean-Pierre Léaud, extrait du film Baisers volés de François Truffaut, 1968.

  • Franchissez la porte d'entrée

    Eric Maillet, extrait de la pièce sonore Attente du standard, Villa Arson, 1995.

  • Franz Biberkopf

    Günter Lamprecht, extrait de la série Berlin Alexanderplatz de R. W. Fassbinder, 1979-1980.

  • H24 sur l'terrain

    Freestyle, vidéo postée sur YouTube, 2009

  • Hebs

    Rim-K, extrait a capella de Banlieue de Booba, 2005.

  • I murdered a rock

    Muhammad Ali, extrait d'une conférence de presse, Kinshasa, 1974.

  • I shot Reagan

    Olivier Quintyn, extrait du supplément CD à la revue Nioques 1.9/2.0, 2003.

  • I'm not a robot

    Extrait d'un dialogue entre chatbots, Cornell’s Creative Machines Lab, 2011.

  • I'm that nigger

    Saul Williams, extrait du film Slam de Marc Levin, 1998.

  • If only this one is ours

    Danez Smith, lecture publique du poème Dear White America, 2014.

  • Ik vind het niet leuk

    Extrait d’un cours de langue, YouTube, 2010

  • Il va mourir

    Rachid Abou Houdeyfa, extrait de Au cœur d'une tombe, vidéo postée sur YouTube, 2012.

  • Je bavarde toujours

    M. Liochon, extrait d'une interview, Le petit rapporteur, TF1, 1975.

  • Je suis le train

    Sylvie Noachovitch, extrait d'une vidéo postée sur Youtube, 2007.

  • Justice for the miners

    Discours d'un mineur gréviste, extrait du disque Shoulder to Shoulder, 1985.

  • J’t’écoute frérot

    Extrait de l'émission Le Morning, Radio Générations, 2019

  • La bataille

    Colette Magny, extrait du disque Transit, 1975.

  • Le lac

    Maria Casarès, extrait de Les 25 plus beaux poèmes de la langue française, années 60.

  • Le mot grelot me rend fou

    Alain Finkielkraut et Fabrice Luchini, extrait de l'émission  Répliques, France Culture, 2011.

  • Les jours s'en vont, je demeure

    Guillaume Apollinaire, récitation de Le pont Mirabeau, Les Archives de la parole, 1913.

  • Medal wa mieta

    Extrait du direct de la finale 800 m nage libre aux J.O. d'Athènes, NHK, 2004.

  • Mon père

    Charles Pennequin, extrait d'une lecture au Centre Pompidou, 2000

  • Moses supposes

    Extrait du film Singin’ in the Rain de Stanley Donen et Gene Kelly, 1952. 

  • Myō hō ren ge kyō

    Extrait d’une vidéo d’apprentissage du “gongyo” par le Soka Gakkai International, 2013.

  • Nabil al-Arabi

    Extrait du JT de la BBC en langue arabe, 2012.

  • Naga Pedale

    Cumbia Siglo XX, extrait de la compilation Palenque Palenque : Champeta criolla & Afro Roots in Columbia, années 1970.

  • Ne surtout pas s'endormir

    Olivier Cadiot, extrait d'une lecture de Retour définitif et durable de l'être aimé, Théâtre national de la Colline, 2002.

  • Ni putes ni soumises

    Manifestation, enregistrement personnel, 2003.

  • Niemand meer ?

    Extrait d'une vente aux enchères de taureaux, 2011.

  • Nine seventy-five

    John Korrey, extrait d'une vente aux enchères, extrait du DVD Chant of a Champion, 2007.

  • No, you didn't

    The Monty Python, extrait de l'émission The Monty Python's flying Circus, 1972.

  • O, let them be left

    Récitation d'un poème de G. M. Hopkins par des écoliers, enregistrement de Jay Salter, 1998.

  • On joue tous les ballons

    Encouragements d’un entraîneur de rugby avant match, 2008.

  • Par madame Sarah Bernhardt

    Sarah Bernhardt récitant une tirade de Phèdre de Jean Racine, 1902.

  • Petit pot de beurre

    Exercices de prononciation en français, enregistrement de Joris Lacoste, 2013

  • Piss Factory

    Patti Smith, extrait d'une lecture au Centre Pompidou, Paris, 2000.

  • Red, blue and white, all right!

    Compétition de cheerleading (TC Wiliams High School), extrait d'une vidéo postée sur YouTube, 2010.

  • Sanmalu

    Scène d’enchères au Tsukiji fish market à Tokyo, vidéo postée sur YouTube, 2007.

  • Santa Cruz

    Extrait d'un rituel d'exorcisme portugais, enregistrement de Tiago Pereira, 2010.

  • Se transforme radicalement

    Extrait du sujet "La journée nationale du bégaiement" diffusé sur France Info, 2007.

  • Shukraan li'iihtmamikum

    Annonce d'une hôtesse sur Air Maroc, enregistrement personnel, 2010.

  • Si! No!

    Dialogue entre un père et son fils, vidéo postée sur YouTube, 2011.

  • Six six six sick

    Échanges CB entre routiers américains, 2009.

  • Tahzzabt

    Récitation du Coran par un chœur berbère du Haut-Atlas, extrait du disque Les Voix du monde : anthologie des expressions orales, 1977. 

  • The axe came down

    Témoignage d'un homme recueilli par le Daily Mail, Angleterre, 2014.

  • The rent is too damn high

    Jimmy McMillan, extrait d'un débat pour le poste de gouverneur de New York, 2010.

  • Too many names

    Audrey Hepburn, extrait du discours de réception du Cecil B. DeMille Award, 1990.

  • Trava-lingua

    Exercices de prononciation en portugais, enregistrement personnel de Tiago Pereira, années 2000.

  • Un croc de boucher

    Dominique de Villepin, extrait d'une déclaration à la presse en marge du procès Clearstream, 2009.

  • We bomb

    Allen Ginsberg, extrait d'une lecture du poème Hum Bom !, 1994.

  • We want change

    Barack Obama, extrait d'un discours au New Hampshire, 2008.

  • Why can't a woman be like a man

    Rex Harrison, Wilfrid Hyde-White, extrait du film My Fair Lady de George Cukor, 1964

J’t’écoute frérot

Extrait de l'émission Le Morning, Radio Générations, 2019

H24 sur l'terrain

Freestyle, vidéo postée sur YouTube, 2009

Avec une brutalité énorme

Gaêl Quirante, SUD PTT 92, 2019

If only this one is ours

Danez Smith, lecture publique du poème Dear White America, 2014.

4 balles 10 francs 10 ans

Scène de la Foire du Trône, enregistrement de Daniel Deshays, date inconnue.

Des débiles profonds comme voisins

Femme à sa fenêtre, vidéo postée sur Youtube, 2013.

Cette goutte de sueur qui perle

Entretien avec le conteur Gabriel Kinsa, extrait du documentaire La voix en quelques éclats, Pierre Boulay et Claire Parnet, 2013.

Après l’échec de monsieur Le Pen

François Asselineau, vidéo postée sur le site de l’UPR, 7 mai 2017.